Vera Seret

séjour golf, vacances golf, vins et gastronomie, bien-être, shopping golf, événements golf

Vera Seret, Auteure, Danseuse, Golfeuse

Vera Seret

Vous êtes danseuse classique…le symbole même de la rigueur et de la féminité… Vous êtes aussi golfeuse, le Swing est une danse, la danse est très exigeante avec le corps… Quelles sont les similitudes entre ces deux disciplines ?

Je danse c’est vrai depuis toute petite. Parce qu’à la crèche c’était soit la danse, soit la sieste, et que déjà je ne voulais pas dormir. Je ne voulais pas faire comme tout le monde et encore moins gâcher mon temps. J’avais besoin déjà de me sentir vivante donc en mouvement. De me sentir plus grande aussi. Plus grande que moi, plus libre que… tout, que mon statut d’enfant. Et la danse aide à devenir cela, plus grande, plus libre dans l’espace, de la tête aux pieds jusqu’aux bouts de nos doigts. De nos envies de bouger, d’oser avec les émotions qui sont les nôtres à ce moment-là.

La danse m’a permise de déployer ma timidité, d’assumer mes différences de personne tout simplement. De redresser ma confiance en moi et de sauver, sinon d’autoriser une féminité qui, sans l’aide du geste, serait restée interdite. Invisible qui sait ?

La rigueur et la discipline que la danse comme le golf exigent n’étaient donc rien comparées aux jugements que je pouvais avoir de moi plus jeune. Rien n’était plus dur que mes pensées à moi, intérieures. Au contraire, la rigueur, l’entraînement, étaient mes meilleurs antidotes et amis car les preuves vivantes qu’à l’instant même où l’on bouge tout devient possible, presque plus facile. On est plus joyeux, donc plus talentueux, comme déjà joli.

Cette habitude du geste et connaissance de mon corps m’ont servi sans doute quand j’ai tenté mes premiers swings… naturels du coup selon mon ami. Ce dernier golfeur expérimenté depuis des années m’avait expliqué deux ou trois choses avant, que j’ai essayées aussitôt de mettre en mouvement.

J’ai je pense exécuté mon swing comme je fais depuis toujours avec une chorégraphie. J’ai dû écouter puis traduire les conseils de mon ami en sensations physiques et positionnements techniques.

J’ai alors intégré que le swing est une question de rythme. Comme pour la danse, c’est une musique que le corps joue, ressent, envoie, pour que la balle s’envole loin et surtout bien droite ! J’ai rapidement compris que c’est le rythme qui me donnerait la puissance que sinon, avec mes muscles trop fins et mon corps plus habitué à s’étirer qu’à s’ancrer, je n’aurais jamais. Le swing comme la danse est pour moi une histoire de cadence.

Et de positions !

Chaque infime décalage, empressement, fausse direction du regard peut ruiner votre swing comme en danse on perd l’équilibre. Le golf comme la danse est l’art infini de la maîtrise du subtil, du frisson invisible, du mouvement qui prend sa source dans un monde avant tout intime.

Le golf et la danse classique sont pour moi des miroirs de soi. De ce que l’on se raconte, ce que l’on se dit d’aidant ou pas au moment de lancer, s’élancer. Que je tienne un club ou une barre dans ma main, c’est le moment où je suis seule avec moi. Libre et tranquille… enfin normalement ! Et c’est le moment d’aimer ça, sans quoi le grand jeté de ma balle a des chances de finir dans les arbres. De m’aimer un peu moi, de me faire confiance en tous cas pour ne plus penser à rien, être juste vide, juste bien.

Le golf est par excellence le sport des émotions. C’est pour moi une méditation positive. Et c’est addictif ! Apprendre à golfer me refait passer par le même parcours de persévérance, d’humilité et de grande liberté qu’apprendre à danser.

La nature, l’eau, l’air, la vie des cygnes, des pies et ragondins en prime ! J’adore, je respire, même si je me sens à nouveau toute nulle et toute petite.

Mise en page 1 (Page 1)

Vera, au delà du golf et de la danse, vous êtes coach en identité et auteure d’un livre « A l’instant même où l’on bouge», je suppose que la maitrise du corps et de l’esprit sont des composantes essentielles de votre ouvrage ? Ecouter son corps pour mieux entendre son esprit ?

Oui, le corps, l’esprit et nos émotions si nombreuses font ce que nous sommes, habitent et cohabitent en nous, en même temps. Nous portent, nous aiguillent, nous animent, ou pas, à chaque instant. Et ça n’est pas toujours évident !

Je suis devenue Coach en Identité pour aider chacun à mieux se connaître, à doucement décrypter ses émotions puis embrasser
les besoins non satisfaits, parfois blessés, parfois depuis longtemps, qui crient, pleurent ou se taisent juste derrière. Pour réparer ce qui ne swing plus justement, là, dedans.

J’explore donc avec mes coachés leur univers interne, infini de ressources, de dons, de possibilités. J’ai d’ailleurs eu le bonheur de coacher un golfeur qui depuis joue, ne se juge plus et gagne beaucoup plus !

Ensemble nous faisons équipe et refaisons tourner la boule à facettes, à talents, objectifs et à rêves de chacun. Avec la joie et la tendresse auxquelles je tiens, dont nous avons tous besoin je crois en tant qu’êtres humains. J’aide tout simplement chaque personne, et les couples aussi, à mieux se (re)connaître pour mieux s’aimer. Puis avancer. J’aurais pu dire Coach en Estime de soi mais j’ai choisi ces trois petits mots finalement : Coach en Identité, Amour & Accomplissement.

Ils résument aussi tout le sujet de mon livre.

L’histoire d’une enfant, d’une jeune-femme, d’une danseuse et d’un don abîmé qui va devoir se relever… jusque sur la pointe de ses envies, son sourire, sa beauté.

Et de sa vie retrouvée. L’histoire d’une renaissance, d’une grâce et d’un bonheur juste là, en soi et autour, même quand ça ne va pas et qu’on ne les voit pas. Qu’on ne se voit plus. Une histoire d’amour en somme, mais de soi d’abord.

C’est drôle parce que j’ai commencé l’écriture de ce roman dans les clubs-house d’un bon nombre de golfs qui entourent Paris où j’habite. Les plus beaux bureaux que j’ai eus, mes bureaux de luxe, calmes, cosys, magnifiques ou j’ai toujours été chaleureusement accueillie. L’essentiel pour moi… écrire, golfer ou danser. Coacher, accompagner, bref, être avec et inspirée.  Pour sentir qu’À l’instant même où l’on bouge on se découvre, et découvre tout un monde avec lequel swinguer.

Vera Seret 3

Vera Seret – Coach en Identité, Amour & Accomplissement
veraseret@gmail.com  – www.veraseret.com

Auteure du roman «A l’instant même où l’on bouge» – Éditions Carnets Nord
Disponible en librairies et en ligne – format broché et tablette.
Pour plus d’informations : www.carnetsnord.fr

séjour golf, vacances golf, vins et gastronomie, bien-être, shopping golf, événements golf