Le Golf au Maroc

Le Golf au Maroc

Une histoire centenaire…

Le Golf au Maroc Assoufid Golf 3-Credit Photo Assoufid

Crédit Photo : Assoufid

Depuis 100 ans déjà, une véritable histoire d’amitié entre le golf et le Royaume du Maroc s’est créée. Dès 1914 apparaissent, à Tanger, les premiers greens sous les crayons des grands architectes britanniques Cotton & Pennink. C’est toujours dans un style britannique et dans la plus pure tradition écossaise qu’est né en 1930 le deuxième parcours du Royaume : le Royal Golf Mohammedia. Trois ans plus tôt, et plus précisément en 1927, le Royal Golf Marrakech est imaginé par le Pacha de Marrakech, pour voir le jour en 1933.

Ce trio, qui forma dans les années 30 du précédent millénaire la quintessence du golf au Maroc, a mis longtemps pour voir foisonner autour de lui de nouveaux golfs ; et c’est sous l’impulsion éclairée de Feu Sa Majesté le Roi Hassan II, que le Maroc se lance, dans le début des années 1970, sur la voie du développement golfique à grande échelle, en mettant en place le plus grand parcours du Royaume, le Royal Golf Dar Es Salam, avec ses 45 trous signés Robert Trent Jones Sr., et en valorisant l’image du produit golfique marocain à l’international, grâce au prestigieux Trophée Hassan II de Golf dont la première édition a eu lieu en 1971, avec l’ouverture de ce golf.

Depuis, le golf n’a cessé d’évoluer au Maroc pour devenir un produit touristique à part entière et en créant des destinations golfiques fortes. Aujourd’hui, 29 parcours de golf sont répartis sur l’ensemble du territoire marocain et les amateurs pourront bientôt fouler les greens d’une quarantaine de golfs à travers le pays, à l’horizon 2020.

Du Nord au Sud, l’expérience du golf au Maroc varie selon que l’on préfère s’y adonner au soleil, aux pieds de l’Atlas, au bord de la
Méditerranée ou à proximité de villes riches en histoire et culture. Quatre expériences différentes du golf, quatre façons de pratiquer ce sport.

Le Maroc offre aux amateurs et aux professionnels du golf des paysages aux multiples facettes. L’offre golfique marocaine se
dessine au coeur d’une offre touristique plus globale. En effet, la capacité hôtelière s’étend et il se développe en parallèle une offre variée d’activités liées au bien-être, au tourisme de nature et d’aventures, au nautisme…

Le Golf au Maroc Atlas Golf Marrakech_PhotoCredit_Atlas Golf Marrakech

Crédit Photo : Atlas Golf Marrakech

 

L’ouverture du ciel marocain permet des liaisons et des connexions encore plus fréquentes vers et entre les plus grandes destinations touristiques ; le Maroc ouvre ainsi au mieux ses portes aux amateurs de week-ends golf.

la quintessence du golf au Maroc, a mis longtemps pour voir foisonner autour de lui de nouveaux golfs ; et c’est sous l’impulsion éclairée de Feu Sa Majesté le Roi Hassan II, que le Maroc se lance, dans le début des années 1970, sur la voie du développement golfique à grande échelle, en mettant en place le plus grand parcours du Royaume, le Royal Golf Dar Es Salam, avec ses 45 trous signés Robert Trent Jones Sr., et en valorisant l’image du produit golfique marocain à l’international, grâce au prestigieux Trophée Hassan II de Golf dont la première édition a eu lieu en 1971, avec l’ouverture de ce golf.

Depuis, le golf n’a cessé d’évoluer au Maroc pour devenir un produit touristique à part entière et en créant des destinations golfiques fortes. Aujourd’hui, 29 parcours de golf sont répartis sur l’ensemble du territoire marocain et les amateurs pourront bientôt fouler les greens d’une quarantaine de golfs à travers le pays, à l’horizon 2020.

Du Nord au Sud, l’expérience du golf au Maroc varie selon que l’on préfère s’y adonner au soleil, aux pieds de l’Atlas, au bord de la Méditerranée ou à proximité de villes riches en histoire et culture. Quatre expériences différentes du golf, quatre façons de pratiquer ce sport.

Le Maroc offre aux amateurs et aux professionnels du golf des paysages aux multiples facettes. L’offre golfique marocaine se dessine au coeur d’une offre touristique plus globale. En effet, la capacité hôtelière s’étend et il se développe en parallèle une offre variée d’activités liées au bien-être, au tourisme de nature et d’aventures, au nautisme…

L’ouverture du ciel marocain permet des liaisons et des connexions encore plus fréquentes vers et entre les plus grandes destinations touristiques ; le Maroc ouvre ainsi au mieux ses portes aux amateurs de week-ends golf.

Le Golf au Maroc Al_Maaden_2010_print_CreditPhoto_Al Maaden Golf Resort

Crédit Photo : Al Maaden Golf Resort

 

Par ailleurs, et à moins de trois heures des grandes capitales européennes, on trouve au Maroc un ciel clément, des températures agréables toute l’année et surtout des parcours conçus par les plus grands architectes internationaux.

Les joueurs, ou futurs joueurs, sauront apprécier des parcours d’une extrême diversité, tant en paysage qu’au niveau du jeu requis, ainsi que les nombreux intérêts que proposent les différents golfs tels les caddies à prix abordable ou les tarifs très compétitifs des green fees.

Forte de tous ses atouts, l’offre golfique marocaine tend à se développer considérablement à l’horizon 2020, entérinant ainsi la stratégie volontariste et ambitieuse de la destination Maroc à se positionner sur les principaux marchés européens. Le marché du golf croît 2,5 fois plus vite que le marché touristique global. Au regard de cette formidable croissance, le Maroc s’est engagé à augmenter significativement son offre golfique dans les prochaines années.

Près d’une dizaine de nouveaux golfs sont en construction pour 2020, offrant ainsi de nouvelles destinations touristiques. En effet, aux stations Saïdia sur la Méditerranée, Mazagan, Mogador et Lixus sur l’Atlantique (premières stations livrées dans le cadre du plan Azur) viendront s’ajouter les stations de Marchica, Oued Chbika et Taghazout avec leurs offres golfiques.

En parallèle de l’augmentation du nombre de golfs au Maroc, la destination bénéficie du développement substantiel des capacités hôtelières sur l’ensemble du territoire, notamment la construction d’hôtels de standing 4/5 étoiles et d’une offre bien-être attractive tout au long des sublimes côtes marocaines.

www.visitmorocco.com

Le Golf au Maroc DSC_0058

Royal Golf Marrakech

 

Une dizaine de nouveaux golfs…

Le Golf au Maroc Samanah 02_PhotoCredit_Samanah Country Club

Photo Crédit : Samanah Country Club

 

Le Maroc entend revêtir ses côtes d’un grand habit vert à l’horizon 2020. Sept nouveaux golfs verront le jour sur les côtes méditerranéennes, parallèlement à l’émergence de complexes touristiques de grande envergure, notamment dans les régions de Larache, Tétouan, Nador et Saïdia.

L’offre golfique sur les côtes méditerranéennes s’étoffera ainsi, faisant de cette région une destination golfique à part entière. Le Royal Golf Tanger, le plus ancien du Maroc, fût inauguré en 1914. Ce parcours de 18 trous dessiné par les architectes Cotton et Pennink a été modernisé depuis, tout en conservant une forte empreinte britannique. À ce prestigieux golf viendra s’ajouter le golf d’Al Houara.

L’environnement, une condition au développement du golf
La protection de l’environnement étant un enjeu majeur pour le Royaume, le Maroc s’est résolument engagé à mettre en place toutes les mesures visant à favoriser la préservation de ses atouts naturels et plus particulièrement ses ressources hydriques. Aujourd’hui, plusieurs nouveaux projets touristiques et golfiques intègrent la dimension écologique dans leurs montages techniques et financiers, tout en tenant compte des contraintes hydriques et énergétiques de leur environnement.

Ainsi, Agadir a été la première destination touristique du Royaume à mettre en place le raccordement de ses golfs et espaces verts à la nouvelle station d’épuration des eaux usées de M’zar, située à Besergao au sud d’Agadir et jouxtant le Golf de l’Océan.

Marrakech, le premier pôle touristique du Royaume, s’est vu doter en 2011 d’une station d’épuration, visant à raccorder les golfs et projets golfiques de la ville à un réseau de canalisation de plus de 80 km.

Ces deux stations pilotes au niveau national et continental s’inscrivent donc dans le cadre d’une politique volontariste du Royaume du Maroc pour la protection de l’environnement, le développement durable de ces deux villes et une évolution harmonieuse de leur offre golfique.

Le Golf au Maroc Mazagan Beach Resort_El Jadida-Credit Photo Mazagan Beach Golf Resort

Crédit Photo : Mazagan Beach Golf Resort

 

Créé en 1971 par feu sa Majesté le Roi Hassan II
Le Trophée Hassan II est très vite devenu une rencontre incontournable pour les professionnels et les amateurs de golf qui souhaitent mettre à l’épreuve leur jeu. Les joueurs les plus prestigieux du monde, Billy Casper, Santiago Luna, Payne Stewart, Colin Montgomerie, Vijay Singh… y ont laissé leur empreinte. Les golfeuses ne sont pas en reste, car à la même période, depuis quelques années, le Trophée est concomitant de la Coupe Lalla Meryem, une compétition féminine née en 1993.

Depuis 2010, le Trophée Hassan II et la Coupe Lalla Meryem ont été inscrits respectivement dans le circuit de «l’European Tour» et du «Ladies European Tour». Et en 2011, ces deux compétitions ont été délocalisées à Agadir, pour profiter de l’aura touristique et climatique de la deuxième destination golfique du Royaume.

Avec ses 300 jours de soleil par an et ses infrastructures touristiques de qualité, Agadir constitue pour le Trophée Hassan II une étape importante dans son histoire ; car cette véritable vitrine du golf marocain se devait d’impliquer toutes les composantes du produit golfique marocain dans la promotion de la destination Maroc, au vu de la large couverture médiatique internationale dont bénéficie ce trophée.

Le Golf au Maroc Port Lixus Golf Club_LARACHE_PhotoCredit_Port Lixus

Crédit Photo : Port Lixus

 

www.visitmorocco.com